Le groupe MECP existe pour soutenir le développement professionnel aux étudiant(e)s et aux chercheur(e)s post-doctoraux(ales) qui se spécialisent sur la santé des militaires, des vétéran(e)s, du personnel de la sécurité publique et de leurs familles. La mission fondamentale du groupe est le soutien et l’expansion de ce domaine de recherche en encourageant les étudiant(e)s et chercheur(e)s pendant leur parcours académique dans cette spécialité.

Le MECP offre aux étudiant(e)s la chance de :

  1. Réseauter et de soutenir leurs pairs lors de leur parcours académique
  2. En apprendre plus sur les opportunités de développement professionnel dans le domaine
  3. Faire des connexions avec des organismes nationaux et internationaux en rapport avec le domaine

Le MECP cherche à bâtir une communauté vibrante d’étudiant(e)s et de chercheur(e)s post-doctoraux(ales) reconnue pour les contributions potentielles au développement de l'excellence dans le domaine de la santé des militaires, des vétéran(e)s, du personnel de la sécurité publique et de leurs familles au Canada et à l’international.

Date de clôture : 17 Août à 17h HE

Le comité MECP : Qui sommes-nous?

Le comité inclut des étudiantes et des chercheures post-doctorales de l'ensemble du Canada. Nous espérons encourager le dialogue entre les nombreux étudiant(e)s et chercheur(e)s post-doctoraux(ales) qui se spécialisent sur la santé des militaires, des vétéran(e)s, du personnel de la sécurité publique et de leurs familles.

Marshall Gerbrandt
Co-président

Étudiant au doctorat, Université du Nouveau Brunswick

Population de recherche: le personnel militaire

Ashley Williams
Co-présidente

Boursière postdoctoral, MacMaster University

Population de recherche: les vétéran(e)s et les proches

Shannon Hill
Ancienne coprésidente

Candidate au doctorat, Queen’s University

Population de recherche: Familles militaires

Kathryn Reeves
Responsable des activités au Forum

Étudiante à la maîtrise, Université Mount Saint Vincent 

Population de recherche: Familles militaires

Melissa Richardson
Responsable du réseautage

Étudiante à la maîtrise, Université Queen’s

Population de recherche: les proches du personnel militairepersonnel de sécurité publique et des vétéran(e)s 

Lena Wang
Responsable des communications

Étudiante au baccalauréat en sciences de la san, Université McMaster 

Population de recherche: le personnel militaire, les vétéran(e)s, et autre 

Ronessa Dass
Membre de soutien

B. Sc., étudiante à la maîtrise, Université McMaster 

Population de recherche: les vétéran(e)s avec des douleurs chroniques 

Aidan Dauphinee
Membre de soutien

MScOT étudiante, University of Toronto

Population de recherche: personnel militaire, les vétéran(e)s, le personnel de sécurité publique

Madeline Kuiper
Membre de soutien

Étudiante à la maîtrise, Université de l'Île-du-Prince-Édouard

Population de recherche: le personnel militaire, les vétéran(e)s

Léa Ruelle
Membre de soutien

 

Sarah Salvis
Membre de soutien

 

Sana Sharif
Membre de soutien

M.Sc, Lakehead University

Population de recherche: Autre

Robyn Shields
Membre de soutien

Étudiante en doctorat, Université de Régina 

Population de recherche: le personnel de sécuri publique 

Janice Tilly
Membre de soutien

Étudiante en doctorat, University of Manitoba

Population de recherche: le personnel militaire et les vétéran(e)s

Sidney Yap
Membre de soutien

Étudiant en doctorat, University of Alberta

Population de recherche: le personnel militaire, les vétéran(e)s, le personnel de sécurité publique, Autre

Soyez des nôtres! Restez connecté

Abonnez-vous à notre liste de diffusion, si vous aimeriez plus d’information sur les événements MECP, des bourses, des opportunités de développement professionnel et autre.

Politique de confidentialité

L'Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans s'engage à protéger l'information personnelle de ses membres, chercheur(e)s, client(e)s, collaborateur(trice)s, donateur(trice)s et tout(e) autre intervenant(e). Nous apprécions la confiance des gens avec qui nous travaillons, ainsi que celle du publique, nous reconnaissons que pour maintenir cette confiance, il nous incombe de traiter l'information partagée de manière responsable.

Nous joindre

Pour plus d’information.