Portrait des membres

Mme Stéphanie Bélanger, CD, PhD

Co-directrice scientifique (intérimaire)

L’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans

Stéphanie Bélanger, PhD, est la co-directrice scientifique (intérimaire) de l’Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans, un consortium unique de 42 universités canadiennes qui sont dédiées à la recherche sur la santé des militaires, des vétérans et de leurs proches. Elle est la co-éditrice en chef du Journal of Military, Veteran and Family Health (University Toronto Press financé en 2015). Elle est aussi la co-éditrice de la série ‘’The New Directions in Foreign Policy, Military, and Security Studies’’ (MQUP 2017, sous presse); elle est aussi co-éditrice du collectif “Beyond the line: Military and Veteran Health Research” (MQUP 2013); “A New Coalition for a Challenging Battlefield” (CDA Press 2012); “Shaping the Future” (CDA Press 2011) ainsi que de “Transforming traditions: the Leadership of Women in the Canadian Navy” (CDA Press 2010). Elle est aussi l’auteure de la monographie “Guerre, sacrifices et persécutions” (Paris: L’Harmattan, 2010). Elle co-préside le colloque de l'ICRSMV, et en codirige le colloque biannuel sur les Mémoires de guerre (avec l’Université de Rennes 2 et Paris VII) ainsi que les colloques annuels sur l’éthique militaire, et elle travaille avec autres plusieurs autres instituts afin de co-organiser des ateliers de recherche. Elle est membre du conseil d’administration pour le chapitre nord-américain du International Society for Military Ethics (ISME), le Center for International and Defence Policy (CIDP) et le Last Post Fund.
 
Elle a été nommée membre de la cohorte 2016 du Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en arts et en science de la Société royale du Canada (SRC). Elle est professeure titulaire au Département de langue française, littérature et culture du Collège militaire royal du Canada où ses recherches portent sur le témoignage guerrier et l’identité du soldat, ainsi que sur les théories de la guerre juste. Elle a complété son doctorat à l’Université de Toronto en 2003 et sa maîtrise en administration publique au Collège militaire royal du Canada en 2013.
 
Elle sert comme officier de logistique dans la réserve navale depuis 2004.