Groupes d’intérêts en recherche

Cette année nous offrons cinq groupes d’intérêt en recherche. Pour la première fois, les ateliers inclueront 2 séances, une séance préconférence et une deuxième séance post-conférence. Celle-ci offrira la chance aux délégué(e)s de discuter, suite à l’expérience du Forum, des prochaines démarches pertinentes à leur groupe d’intérêts en recherche. Toutes les séances offriront une plateforme pour discuter et collaborer avec des chercheur(e)s qui travaillent dans les domaines de la science, de la politique, et en clinique et qui sont intéressé(e)s à explorer l'art du possible. Les expert(e)s aideront les parties intéressées à explorer les points importants et faire avancer les connaissances sur la santé des militaires et des vétérans.

Quand

  • Préconférence : Dimanche le 24 septembre de 14h00 à 17h00
  • Post-conférence : Mercredi le 27 septembre de 13h30 à 16h30

Inscription

Seulement les participant(e)s inscrit(e)s au Forum ICRSMV 2017 peuvent participer aux ateliers.

Coût d’inscription : 45,00$ par participant(e) (en plus des frais d’inscription pour le Forum)

Le coût d’inscription est pour les deux séances (pré et post- conférence). Aucun remboursement ne sera émis si vous ne pouvez pas participer.

Pour vous inscrire, s’il vous plaît suivre le lien disponible suite à votre inscription au Forum ICRSMV 2017. Le lien est aussi inclus dans votre courriel de confirmation que vous recevrez suite à votre inscription au Forum ICRSMV 2017.

Appuyez-ici pour vous inscrire au Forum ICRSMV 2017

Le nombre de participant(e)s est limité.

Les thèmes de recherche:

  1. Le cannabis à des fins médicales, l’exploration des risques et des possibilités
  2. La condition physique et la guérison des maladies et blessures
  3. La culture et la diversité, le bien-être et l’identité du personnel militaire
  4. La transition et la famille
  5. Les recherches contemporaines concernant le personnel de la sécurité publique

Le cannabis à des fins médicales, l’exploration des risques et des possibilités

L’objectif de cette séance est de réunir des scientifiques, clinicien(ne)s, responsables des politiques et des expert(e)s actif(ve)s dans ce sujet très important. Nous discuterons de la biologie du système endocannabinoïde et dans quelle mesure il suggèrera un rôle endogène ou exogène des endocannabinoïdes sur la modulation de conditions comme le ÉSPT. Nous prendrons en considération les effets nocifs de la marijuana dans les populations cliniques et non cliniques. Nous explorerons brièvement l'usage clinique de la marijuana pour le traitement de différents problèmes, douleur, glaucome, etc. Nous partagerons les études courantes et planifiées sur le cannabis pour le traitement du ÉSPT, ainsi que nos expériences récentes en cliniques.

Dirigé par

M. J. D. Richardson, FRCPC, psychiatre, médecin-chef
Parkwood Operational Stress Injury Clinic; professeur agrégé, département de psychiatrie, Université Western; professeur adjoint, département de psychiatrie et de neurosciences comportementales, Université McMaster
Col Rakesh Jetly, OMM,CD,MD,FRCPC
professeur agrégé en psychiatrie, Université de Dalhousie, Université Queen’s, Université d’Ottawa

La condition physique et la guérison des maladies et blessures

es blessures musculosquelettiques demeurent la première cause pour laquelle les membres des Forces armées canadienne ne peuvent être déployées et la raison la plus fréquente des libérations médicales. La fréquence de cette condition est due en partie à l’étendue de la définition de ce type de blessures, ce qui empêche le suivi et les rapports détaillés des blessures. Par conséquent, il y a moins de données pour les clinicien(ne)s, chercheur(e)s, et tous autres professionnel(le)s de la santé qui sont responsables de créer des interventions efficaces pour prévenir ces blessures. L’objectif de cette séance est de créer un forum afin de discuter des options de suivi et de déclaration de ces blessures ainsi que de discuter des stratégies de prévention et d’intervention. Les discussions porteront aussi sur la relation entre les conditions de santé mentale et blessure physique/douleur chronique en examinant la possibilité que ces conditions soient responsables pour une perception biaisée des véritables causes des dysfonctionnements physiques. Nous espérons qu’en discutant les options de suivi et de déclaration de ces blessures, nous pourrons cerner les lacunes en matière de connaissances. Une fois les lacunes comblées, il sera plus facile d’établir des stratégies de prévention et d’intervention efficaces.

Dirigé par

Lcol Markus Besemann, MD, FRCP
Services de santé des Forces armées canadiennes, Ministère de la défense nationale
M. Thomas Karakolis, PhD
scientifique de la défense, Recherche et Développement pour la défense Canada
M. Ryan Graham, PhD
professeur adjoint, Université d’Ottawa

La culture et la diversité, le bien-être et l’identité du personnel militaire

Cette séance portera sur la culture et la diversité dans les organisations militaires. L’examen de leur impact sur la santé mentale et physique du personnel militaire permettra de promouvoir l’avancement des recherches dans ce domaine complexe.

Cette séance commencera par des activités qui aideront les participants à mieux définir la culture des différentes organisations militaires. Ensuite, les participants exploreront des thèmes plus spécifiques en sous-groupes, comme, par exemple : les changements culturels et la diversité, les changements dans le milieu du travail, la transition et la diversité, la spiritualité et la diversité, le genre et la culture militaire, les langues et la culture militaire, les membres d'une minorité visible et la culture militaire, le peuple autochtone et les Forces armées, les handicaps et la culture militaire, les blessures morales, etc.

Le but principal de cette séance sera de mieux comprendre l’impact de la culture et la diversité sur la santé et le bien-être du personnel militaire en service et en transition.

Dirigé par

M. Allan English, PhD
professeur agrégé en histoire, Université Queen’s
Mme Stéphanie Bélanger, CD, PhD
professeure titulaire, Collège militaire royal du Canada, co-directrice scientifique (intérimaire), Institut canadien de recherche sur la santé des militaires et des vétérans

La transition et la famille

Cette séance réunira les chercheur(e)s, les scientifiques du gouvernement, les responsables des politiques et les professionnel(le)s de la santé des militaires, des vétérans et leurs familles afin de :

  • Faire une révision des recherches courantes sur les expériences des familles lors de la transition vers la vie civile;
  • Discuter des programmes et des politiques qui sont déjà en place pour le soutien des familles lors de la transition;
  • Identifier les barrières et les facteurs qui facilitent le développement des théories, recherches courantes et pratiques pertinentes portant sur le rôle de la famille dans le cadre de la transition vers la vie civile.

Un groupe d'experts présentera les développements actuels de la recherche, des politiques, et des services. Ensuite, les participant(e)s seront divisé(e)s en groupes de discussion.

Dirigé par

Mme Deborah Norris, PhD
professeure agrégée dans le département des études familiales et de gérontologie à l’Université Mount Saint-Vincent
Mme Alla Skomorovsky, PhD
scientifique de la défense, Ministère de la défense nationale

Les recherches contemporaines concernant le personnel de la sécurité publique

Le personnel de la sécurité publique inclut, entre autres, les travailleur(e)s correctionnel(le)s (rôle de sécurité et de non sécurité), les répartiteur(e)s, les pompiers, les ambulancier(ère)s, et les policier(ère)s. Dans les deux dernières années, le soutien pour la recherche a augmenté, offrant une plus grande quantité de publications évaluées par les pairs portant sur la santé mentale du personnel de la sécurité publique. L’Institut canadien de recherche et de traitement pour sécurité publique vient de terminer une étude nationale de prévalence, ouvrant la porte aux recherches dans ce domaine. Cette séance commencera avec un rapport sur l'état d'avancement d’un plan d'action national visant à traiter les traumatismes liés au stress opérationnel du personnel de la sécurité publique et pour développer une liste de priorités (à court, moyen et long terme) pour la stratégie de recherche concernant différents problèmes de santé pour le personnel de la sécurité publique. Nous invitons quiconque est intéressé(e) à soutenir cette initiative multidisciplinaire de se joindre à nous.

Dirigé par

M. Nick Carleton, PhD
professeur titulaire, Université de Regina
Mme Rose Riccardelli, PhD
professeure adjointe, coordinatrice du programme de certification criminelle, département de sociologie, Université Memorial
Mme Renee MacPhee, PhD
professeure agrégée, sciences de la santé, kinésiologie et éducation physique, Université Laurier